Actualités

Conseils sites internet

Retour à la liste >
< Voir toutes les actualités de ce thème
19
déc.

Les 5 conseils pour lever des fonds

par Christophe ERNU

Comment séduire des investisseurs ?

Jean-David Chamboredon, ex-leader du mouvement des Pigeons, est également président d'ISAI, un fonds d'investissement qui rassemble environ 70 entrepreneurs, et spécialisé dans les investissements dans les start-up de l'internet. Il délivre ses préconisations aux jeunes entreprises pour séduire les investisseurs mais celles-ci peuvent facilement être étendues à toutes les entreprises jeunes ou pas, de l’internet ou pas.


Les conseils

  1. Avoir un minimum de chiffre d'affaires et une belle "traction".
    Le fond ISAI développement, intervient après les business Angels, il n’est pas un fond d’amorçage et n’intervient que sur les projets déjà lancés ayant déjà un minimum de CA.

  2. Présenter un Business Model peu gourmand en capitaux.
    En ces temps de crise, votre modèle économique doit être réaliste, et faire preuve d’efficacité. Ces éléments permettent de prévoir avec plus de clairvoyance, la rentabilité future d’une entreprise.

  3. Respecter les étapes de financement.
    Il faut commencer par lever 100 K€ auprès de proches et de business Angels avant de vous présenter façe à des sociétés de capital-risque. Toujours selon Jean-David Chamboredon : « Penser qu'on peut lever beaucoup d'argent sur une bonne idée, un bon prototype relève aujourd'hui du pur fantasme. Les chances de lever de l'argent auprès du capital-risque sont nulles ou presque, si vous vous trompez sur le montant que vous souhaitez lever. Privilégiez un financement progressif, en phase avec votre stade de développement ».
    Le schéma classique c’est : Les proches (love money) pour récolter entre 20 et 50 000 €, les Business Angels pour lever entre 50 000 et 500 000 €, et enfin le capital risque dés que vous devez lever au moins 1,5 millions d’€uros.

  4. Vendre une équipe et non un entrepreneur seul aussi génial soit-il
    L’entrepreneur seul n’a aucune chance d’être financé, il faut le savoir. Tout projet doit être co-porté par au moins 3 ou 4 personnes dés le départ. Il faut un bon CTO (chief technology Officer), un bon COO (Chief opérations Officer), et un bon porte parole.

  5. Considérer l’investisseur comme un partenaire à part entière
    Fini le temps ou les investisseurs se contentaient d’être des « sleeping partners ». Un Business Angel va vous conseiller et prendre part à vos décisions d’une façon ou d’une autre. Les financiers des différents fonds feront de même en désirant participer à la stratégie et au développement. Vous devez donc vous préparer à ne plus envisager une gestion d’entreprise à la papa, mais plutôt en synergie avec vos nouveaux partenaires.

Source ayant inspiré cet article :




Actualité précédente Actualité suivante


Suivez Agence Web Conseil sur Facebook !


Notre équipe, en veille technologique permanente, vous informe sur l'actualité des métiers liés au développements de solutions internet : design et tendances, ingénierie de développement, stratégies web marketing et référencement ...

Réagissez en laissant vos avis et commentaires, nous serons ravis de partager avec vous nos expériences  et points de vue !